11 mars 2020

Le silicium à vitesse grand V!

Leslie Rusch et Wei Shi, professeurs au Département de génie électrique et de génie informatique, ont collaboré à la conception d’un modulateur en silicium, un matériau courant, permettant des communications optiques à grande vitesse.

Photo : Reinier deSmit

Alors que les experts en optique et en photonique travaillent à rendre les infrastructures informatiques plus efficaces et à fournir des communications optiques toujours plus rapides, il faut trouver des solutions intégrées de haute performance et à bas coût. 

Leslie Rusch, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en systèmes de communications en appui à l'informatique en nuage et Wei Shi, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en photonique sur silicium, ont combiné leur expertise afin d’exploiter le silicium – compatible aux circuits électroniques communs - pour atteindre ces exigences. Leur démonstration a dépassé les vitesses de transmission pour tout système basé sur le silicium, et en approchant la performance des composants beaucoup plus chers.  

Les recherches du professeur Shi sont axées sur la conception, la simulation et l’étude expérimentale de dispositifs nanophotoniques et leur intégration et se penchent sur le processus CMOS, une technologie de composants électroniques.  Il participe à la conception de modulateurs photoniques pour la plateforme en silicium afin d’en optimiser ses performances. 

L’application de photonique entièrement sur silicium s’est avérée concluante dans les communications optiques à grande vitesse, en plus d’être à faible coût et d'avoir une faible consommation énergétique. «De plus, ce qui est génial avec la photonique au silicium, c’est qu’il est totalement compatible avec le processus CMOS, où toute l’électronique est créée, explique Mme Rusch. Les solutions du professeur Wei Shi, qui crée des dispositifs au silicium sur le même processus, signifie que nous pouvons réellement concevoir les composants photoniques sur la même puce que les composants électroniques.»

CMC Microsystèmes a contribué à cette réalisation dont les retombées sont majeures dans le domaine de la photonique en fournissant le processus de fabrication et des logiciels à la fine pointe. 

Pour en savoir plus sur ces travaux de recherche, consultez ce lien!